Sur internet, les folles théories du complot autour de Hillary Clinton

En politique, les théories du complot ne sont jamais bien loin de l’information réelle. Dernière théorie en date parmi toutes celles qui émaillent la carrière d’Hillary Clinton, la candidate démocrate aurait été récemment remplacée par un sosie. Analyse d’une défiance malheureusement assez courante vis-à-vis de la sphère politique.
Compte tenu de sa longue expérience en tant qu’élue de la nation américaine, Hillary est habituée aux rumeurs plus ou moins loufoques qui courent sur elle. Néanmoins, la secrétaire d’Etat a récemment dû contrattaquer face à la dernière théorie en date.
En effet, selon des sources prétendument autorisées, un sosie aura été substitué à la véritable Hillary suite au malaise de cette dernière lors de la cérémonie d’hommage aux victimes des attentats du 11 septembre 2001 qui s’est déroulée à New York. L’échange aurait eu lieu à l’hôpital afin de cacher l’état de santé réel de la candidate. Problème, Alex Paul, l’un des journalistes à l’origine de la rumeur, est un proche du parti républicain.
Cette « information » a été relayée en France par le site Stop Mensonges, appuyant sur le fait qu’Hillary aurait même fait exécuter son neurochirurgien par le FBI, une rumeur qui vient s’ajouter aux nombreux autres meurtres qu’aurait commandité cette nouvelle « Dame de Fer ».
De telles désinformations permettent ainsi de nourrir un véritable réseau de sites complotistes, tirant leur justification de l’invention et de l’exploitation du mensonge. Si l’aspect extérieur de leur argumentaire semble logique, celui-ci reste basé sur l’approximation et la malveillance.
Des médias réputés comme Wikileaks, n’échappent d’ailleurs pas à la séduction exercée par de tels sites puisque Julian Assange, très anti-Hillary, s’est lui aussi fait l’écho de ces rumeurs. Mais en attaquant ainsi la candidate démocrate, Wikileaks qui capitalise sur son image d’indépendance, fini par se révéler inconsciemment comme un soutien de l’opposant républicain Donald Trump.

Pour plus d’information :

Selon des théories conspirationnistes, Hillary Clinton aurait été remplacée par un sosie suite à son malaise à New-York. http://bit.ly/2cXMqgE

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *