La France est-elle « envahie » par les mosquées ?

C’est une rumeur qui revient régulièrement dans la bouche – ou les tweets – des personnalités d’extrême droite ou dans certains titres de presse qui relayent leurs idées, comme Riposte Laïque (voir ici) ou Valeurs Actuelles (voir ici) qui estimait que l’accroissement des mosquées en 10 ans était « le signe le plus visible de la croissance rapide de l’islam en France, conséquence de celle d’une population d’origine immigrée en voie de forte réislamisation ». La tonalité est fixée.

Qu’en est-il vraiment ?

Selon les chiffres ministère de l’Intérieur, qui est aussi le ministère des Cultes, obtenus par Le Monde, il y avait 2 449 lieux de culte musulmans en 2012, dont 318 outre-mer, contre 1 536 lieux de culte en 2000, soit une augmentation indiscutable. Précisons que parmi ces lieux de culte, il y a très peu de mosquées (4% seulement), mais surtout des endroits pour prier.

Sauf que cette présentation est incomplète et induit en erreur. Car pour comprendre cette augmentation et en quoi le nombre de lieux de culte musulmans est en réalité très faible, il faut le rapporter au nombre de musulmans.

En faisant une moyenne entre plusieurs chiffres (la loi interdit de compter précisément les musulmans, comme les juifs ou les catholiques en France), on peut considérer avec l’INED (Institut national d’études démographiques) qu’il y a environ 4 millions de musulmans dans notre pays (dont moins de la moitié de pratiquants). Maintenant, en divisant le nombre de musulmans par le nombre de lieux de culte, on obtient la proportion de 1 lieu de culte pour 1660 personnes.

Ca ne fait pas beaucoup, mais comparons avec le nombre de lieux de culte pour les catholiques. Il y a 11 millions de catholiques en France et 40 000 églises. Cela fait donc 1 lieu de culte pour… 275 personnes. Les catholiques ont donc en France cinq fois plus de lieux de culte que les musulmans, d’où l’augmentation du nombre de lieux de culte musulmans ces derniers années… qui est loin d’être excessive.

Par La rédaction

1 commentaire

  1. Pingback: "Fake News", ça veut dire quoi ? - WTF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *