Vidéo : les « No-go zones » sont de retour… dans le Marais !

Une blogueuse américaine et deux tabloïds britanniques ont ressorti, à l’occasion de l’affaire Théo, les fameuses « No-go zones », mais cette fois en les situant en plein coeur de Paris : dans le Marais !

En janvier 2015, après les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Casher, la chaîne ultra-conservatrice américaine avait déjà affirmé qu’il y avait dans Paris des « zones interdites », semblables à « celles de Bagdad », dans lesquelles « ni les touristes ni les policiers n’os[ai]ent aller ». Fox News avait ensuite présenté ses excuses.

Cette fois, c’est une blogueuse américaine, Pamela Geller, ainsi que deux tabloïds anglais, le Daily Express et le Daily Mailqui ont repris le concept à l’occasion des manifs contre les violences policières, et des incidents survenus, dans le sillage de l’affaire Théo.

Dans son tweet, Pamela Geller écrit que les « no-go zones » s’étendent à mesure que la violence se répand « à travers toute la France ». A l’appui de son argument, Pamela Geller joint trois photos publiées par le Daily Express, dont une représentant une camionnette de RTL incendiée lors d’une manifestation et deux cartes, l’une de l’Ile-de-France et l’autre de la moitié nord du pays.

 

Cette fois, il n’y a pas eu d’excuses, ni de Pamela Geller, ni des tabloïds britanniques…

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *