Lancement d’un fonds pour lutter contre les « fake news »

Baptisé « News Integrity Initiative », le fonds de recherche lancé par Facebook avec plusieurs universités (comme la LSE et Sciences Po), ONG et entreprises vise à lutter contre les fausses informations, AKA « fake news ».

« L’initiative abordera les problèmes des fausses informations, de la désinformation et des opportunités offertes par Internet pour s’informer de nouvelles façons », assure Facebook dans un communiqué publié dimanche.

Doté de 14 millions de dollars, ce programme réunit, outre Facebook, Jimmy Wales (Wikipedia), la Fondation Ford, l’Unesco, le fondateur du site de petites annonces Craiglist, ou encore Mozilla, qui développe le navigateur Internet Firefox.

Facebook s’est engagé depuis un an et demi à lutter plus activement contre la propagation des fausses informations, mais aussi les discours de haine, sur son réseau (voir notre article ici sur ce sujet).

« L’une des missions principales sera de financer des recherches pour mieux comprendre les conversations qui ont lieu sur les réseaux sociaux, pourquoi les gens partagent, pourquoi ils ne croient parfois pas aux faits. Avant de chercher des solutions au problème, nous devons le définir avec pertinence », a expliqué Jeff Jarvis, professeur de journalisme à l’université de New-York et choisi pour diriger le programme lancé par Facebook.

La responsabilité de Facebook est importante. Selon une étude du Pew Research Institute publiée en juillet 2015, 63% des utilisateurs américains utilisent en effet ce réseau social pour s’informer, contre 47% en 2013.

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *