Averroès, l’un des plus grands philosophes de la civilisation islamique

Averroès, alias Ibn Roshd, est considéré comme l’un des plus grands philosophes de la civilisation musulmane. Né à Cordoue en 1126 et mort en 1198 à Marrakech, il a contribué à la redécouverte et à la transmission en Occident de la philosophie grecque. Averroès (son nom latinisé) a exercé, en plus de la philosophie, la médecine, la physique et la théologie. Il a, notamment, cherché à élaborer une connaissance rationnelle de Dieu qu’il a développée dans son fameux « paradigme de l’artisan divin » : la connaissance de Dieu est possible à travers une analogie avec le travail de l’artisan.

 » Si l’acte de philosopher ne consiste en rien d’autre que dans l’examen rationnel des étants, et dans le fait de réfléchir sur eux en tant qu’ils constituent la preuve de l’existence de l’Artisan, c’est-à-dire en tant qu’ils sont des artefacts — car de fait, c’est dans la seule mesure où l’on en connaît la fabrique que les étants constituent une preuve de l’existence de l’Artisan ; et la connaissance de l’Artisan est d’autant plus parfaite qu’est parfaite la connaissance des étants dans leur fabrique ; et si la Révélation recommande bien aux hommes de réfléchir sur les étants et les y encourage, alors il est évident que l’activité désignée sous ce nom est, en vertu de la Loi révélée, soit obligatoire, soit recommandée », explique Averroès.

Dans cette vidéo, le philosophe Ali Benmakhlouf explique succinctement la philosophie d’Averroès.

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *