Trois histoires de l’âge d’or de la civilisation islamique

Ce documentaire raconte trois belles histoires de l’âge d’or de la civilisation islamique.

Au XIIe siècle, le roi Roger II de Sicile fait appel au savant arabe andalous Al Idrissi en 1138  pour créer un atlas détaillé du monde. Son travail est rassemblé dans le Livre de Roger, aussi appelé « La Géographie ».

Au IXe siècle, Fatima al Fihriya, savante arabe de Kairouan alors sous les Aghlabides Abbasside avide de connaissances et passionnée par la lecture, fonde l’une des plus anciennes universités du monde à Fès au Maroc sous les idrissides, celle de Quaraouiyine.

Enfin, Ibn al-Nafis, un médecin arabe et anatomiste né en Syrie au XIIIe siècle, découvre la circulation sanguine des artères et des poumons grâce à ses travaux de dissection, tardivement connus en Occident, il travailla au Caire sous les Mamelouks.

 

 

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *