Comment les trolls d’extrême droite opèrent sur le web ?

Dans le langage propre à internet, un « troll », c’est un message, une personne ou une conversation qui a pour but de produire de la polémique.

Les trolls d’extrême droite, qui gravitent dans ce qu’on appelle la « fachosphère », sont réputés particulièrement offensifs et efficaces. Enquêter sur ce terrain et s’immerger dans les forums des 18-25 ans pour comprendre leur fonctionnement est un travail ardu pour les journalistes. Certains s’y sont essayé et livrent leurs analyses.

« La communauté, en l’occurrence celle qui gravite autour du forum Blabla 18-25 de Jeuxvideo.com, se retrouve autour d’un langage codifié, dont le vocabulaire et l’imagerie puisent à la fois dans le vocabulaire de la jeunesse actuelle et dans des codes propres à l’extrême droite. L’ironie et le pseudonymat sont de mise », explique Violaine Morin dans « Big Browser », le blog consacré à l’observation du web du Monde.

Précisément, l’une des grandes difficultés pour ceux qui tentent de comprendre comment agissent les trolls d’extrême droite, c’est l’anonymat. « Dans cet univers codifié, l’un des éléments fondamentaux du métier se retrouve mis à mal : l’identification des sources. Sur le 18-25 et sur Twitter, personne n’est obligé de dire son nom. Le pseudonymat complique la tâche, d’abord parce qu’il amplifie le « bruit » que font certains usagers plus actifs que d’autres. « Il ne faut jamais oublier qu’ils peuvent donner l’impression d’être quatre cents à s’attaquer à une journaliste féministe, alors qu’en fait ils sont dix-huit », rappelle Corentin Durand », de Numerama.

Lire l’article ici.

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *