Comment devenir complotiste en trois clics ?

Des vidéos documentaires pour démonter les théories du complot.

« Spicee« , média d’information en ligne, a publié en partenariat avec Europe 1 « Conspi Hunter », une série de documentaires qui révèle et démonte la mécanique du complotisme.

Dans la vidéo ci-dessous, postée sur le site d’Europe 1, il est par exemple montré comment l’on peut basculer dans la théorie du complot… en 3 petits clics seulement !


Comment basculer dans le complotisme en trois… par Europe1fr

Pourquoi 3 clics ? Parce que c’est une règle informelle d’internet basée sur l’idée que l’internaute devient frustré s’il n’obtient pas ce qu’il veut, ou n’accède pas à l’information qu’il recherche, plus de trois clics à partir d’une page d’accueil.

Dans cette autre vidéo, ce sont les théories du complot diffusées après l’attentat contre Charlie Hebdo sui sont passées au crible :


Attaque de Charlie Hebdo : une vidéo pour… par Europe1fr

Dans chacune de ces vidéos, les réalisateurs expliquent quelles sont les trois questions qu’il faut se poser lorsqu’on est face à une théorie du complot :

  • quelle est la source de ces théories ?
  • que se passe-t-il si on les pousse jusqu’au bout ?
  • n’y a-t-il pas une explication de bon sens à mettre à la place ?

Les journalistes à l’origine de ces documentaires ont commencé par réaliser une vidéo complotiste, expliquant que le Sida avait été créé par les Etats-unis et que le rétablissement des relations diplomatiques avec Cuba était lié au fait que les Cubains étaient parvenus à trouver un vaccin contre le virus, sur lequel les Américains voulaient mettre la main. Comme le précise Spicee, cette fausse vidéo complotiste a, en trois semaines seulement, été vue 10 000 fois, partagée plus de 1000 fois et reprise, sans aucune vérification, par deux sites complotistes bien connus : « Réseau International » et « Wikistrike » (auquel nous avons consacré un article ici).

 

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *