La lutte contre les fake news passe-t-elle par une nouvelle infraction ?

Les fausses nouvelles, ou « fake news », prospèrent sur Internet. En France, ue proposition de loi vise à sanctionner leurs diffuseurs. La lutte contre ce fléau du web passe-t-elle pas la création d’une nouvelle infraction, se demande Le Point ?

La pression monte pour ceux qui diffusent des fake news. En Europe du moins. L’Allemagne et l’Angleterre durcissent le ton, comme en France où une sénatrice a déposé une proposition de loi visant à sanctionner les diffuseurs de fake news.

Si elle est adoptée, cette proposition de loi se traduirait pr une nouvelle infraction punissant de 15 000 euros d’amende et un an de prison ceux qui mettent à disposition du public de fausses informations. Les relayeurs (plateformes, réseaux sociaux, blogs…) qui refuseraient de supprimer les fake news qui leur seraient signalées pourraient encourir les mêmes sanctions. En Allemagne, les contrevenants pourraient encourir jusqu’à 50 000 euros d’amende.

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *