Attentat de Londres : méfiez-vous des rumeurs et fausses infos !

L’attentat de Londres perpétré dans la nuit du 3 au 4 juin n’a pas fait exception. Comme après tous les autres, des cohortes de fake news et de rumeurs débiles ont inondé le web.

Comme par exemple de fausses photos d’assaillants, tel Sam Hyde, qui revient après chaque attentat (voir notre article sur le sujet ici).

 

La photo de Sam Hyde a été diffusée via les réseaux sociaux par des dizaines de « trolls »alimentant les polémiques.

L’attentat de Manchester avait lui vu surgir des tombereaux de fausses informations sur les réseaux sociaux.

Plusieurs précautions sont à prendre lorsque survient un attentat.

D’abord, ne s’informer qu’auprès des sources officielles, comme l’AFP ou des sources gouvernementales :

 

Ensuite, ne pas prêter attention à ces images ou photos bariolées de signes rouges, de cercles et de flèches qui veulent vous montrer quelque chose, qui n’est pas évident à première vue. Bien souvent, ces images sont des hoax, de fausses informations diffusées par des trolls.

Enfin, questionner les « infos » qui défilent et faire preuve de sens critique : qui diffuse l’information ? A-t-elle été vérifiée ? Est-elle fiable ?

Voir ici notre article sur comment vérifier les rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux.

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *