YouTube lance un concours vidéo pour lutter contre le complotisme

Pour la 2ème année consécutive, YouTube lance en partenariat avec des associations un concours vidéo pour lutter contre les théories du complot. En 90 secondes et avec un smartphone, il faut réaliser une vidéo qui parle de fraternité.

Lancé dans le cadre de l’opération «Toi-même tu filmes», le concours est ouvert jusqu’au 30 septembre. Tout le monde peut y participer, à condition de respecter certains critères : le film doit durer 90 secondes, être réalisé avec un smartphone et porter sur le thème de la fraternité.

Dans une société où l’image jour un rôle prépondérant, «la vidéo peut transmettre des messages forts», déclare Emmanuelle Rosset, responsable du programme «Toi-même tu filmes».

Agir face aux discours de haine

 

Face aux discours de haine qui pullulent sur le web – et en particulier sur les réseaux sociaux – Google s’est enfin décidé à agir. Via YouTube, où continue de proliférer un nombre considérable de vidéos à contenu haineux, complotiste ou extrémiste, le moteur de recherche souhaite opposer davantage de contenus positifs.

Le concours vidéo lancé par Youtube se décline aussi dans une série d’ateliers organisés pendant l’été dans plusieurs grandes villes (Quimper, Bondy ou encore Toulouse ou Lille). Les sessions sont animées par des associations et se déroulent sur deux journées : la première, plutôt théorique, pour expliquer le rôle joué par la vidéo aujourd’hui, ses usages, mais aussi comment notre cerveau les perçoit, la seconde plus pratique afin de créer soi-même sa vidéo.

L’an dernier, 800 jeunes ont participé aux ateliers. Cette année, grâce au partenariat noué avec un réseau national d’éducation populaire, Les Petits Débrouillards, YouTube espère mobiliser plus largement et compte sur une participation de 10 000 personnes. Les gagnants remporteront une formation au YouTube Space à Los Angeles.

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *