Des universitaires américains lancent un cours sur le bullshit !

Face à la prolifération des fausses informations et autres rumeurs, deux universitaires américains ont décidé de lancer un cours pour échapper… au bullshit !

Carl Bergstrom et Jevin West sont deux très sérieux professeurs de l’université de Washington qui, effarés par le lot quotidien de fake news en tous genres déversés sur Internet, ont décidé d’agir à leur manière : en créant une série de cours pour apprendre aux gens à repérer – et éviter – le bullshit, autrement dit les conneries.

Le bullshit dans le collimateur

Pour ces deux universitaires, « le bullshit implique le langage, des chiffres, des données, des graphiques et des manières de présenter les faits qui ont pour but d’impressionner et d’envahir un lecteur ou un auditeur au mépris flagrant de la vérité et de la cohérence logique ». Le bullshit, notent-ils encore, est « une énonciation performative, un acte de discours », qu’ils se proposent donc d’analyser dans leur cours.

Calling bullshit is a performative utterance, a speech act in which one publicly repudiates something objectionable. The scope of targets is broader than bullshit alone. You can call bullshit on bullshit, but you can also call bullshit on lies, treachery, trickery, or injustice.

12 séances pour apprendre à faire face au bullshit, à le reconnaître et à y échapper

Intitulé « Calling Bullshit in the Age of Big Data », ce cours comprend 12 modules, tous accessibles en ligne sur une chaîne Youtube . La première leçon, par exemple, porte sur les fondamentaux du bullshit :

Le cours se poursuit avec des thématiques plus précises, comme l’estimation de Fermi, qui est un problème d’estimation conçu pour enseigner la manière de faire des approximations correctes, sans données précises mais à partir d’hypothèses judicieusement choisies:

Toutes ces séances de cours sont animées avec beaucoup de talent, mais aussi d’humour, par nos deux compères qui ont manifestement pris un vrai plaisir à les réaliser ! Chaque leçon est également complétée par des études de cas et une documentation complète fournie sur le site (excellent également) qu’ils ont créé (consultable ici).

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *