Le « détecteur de baratin » de George Soros et Pierre Amidyar

Les milliardaires George Soros et Pierre Omidyar vont financer un outil pour lutter contre les « fake news ». Surnommé « détecteur de baratin », il sera testé à partir d’octobre.

Le but est de mettre à la disposition des journalistes un logiciel de détection automatisée et en temps réel de fausses informations. Ce logiciel « scanne les sous-titres d’émissions d’actualité diffusées en direct, des retransmissions de sessions parlementaires, mais aussi les articles de journaux », rapporte le journal britannique « The Guardian », et pourra identifier « affirmations correspondant aux faits vérifiés qui sont dans sa base de données ». En outre, « les informations confirmées ou infirmées au fil du discours d’un politicien » apparaîtront à l’écran.

Pour le célèbre mécène hongrois et le fondateur d’eBay, il y a urgence à débusquer ces fausses informations qui polluent le débat public. Ils mettent donc la main au portefeuille pour financer ce projet qui devrait être lancé en version test en octobre au Royaume-Uni, avant l’Amérique du sud et l’Afrique, terres de prédilection des « fake news ».

Plusieurs autres initiatives visant à lutter contre les fake news ont déjà été lancées. Nous vous avons parlé ici de Crosscheck, par exemple, qui regroupe 37 médias français avec le soutien de Google, lancé en février 2017. Facebook s’est également engagé dans cette voie, avec une option un peu différente.

 

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *