Non, le maquillage n’est pas haram en Islam !

L’histoire du maquillage remonte à la Préhistoire. On peut réellement dire que « de tout temps », les humains ont cherché à améliorer leur apparence grâce aux cosmétiques. Et les musulmans aussi.

Tout d’abord, le Coran et les hadiths (paroles rapportées du Prophète) montrent que le musulman doit accorder un grand soin à sa personne. Apparaître toujours « présentable » est un signe de piété dans l’Islam, car cela revient à prendre soin du corps donné par Dieu. Le maquillage fait partie de ces soins. Ainsi, le Prophète Mohammed recommandait aux musulmans hommes et femmes de porter du khôl sur les yeux !

« Mettez-vous du khôl noir ; car il renforce la vue et fait pousser les cils » [rapporté par Ibn Mâdja et Ahmad al-Albânî]

La YouTubeuse anglaise Habiba Da Silva (capture Instagram)

Les femmes au coeur de la controverse

Les principales critiques au sujet du maquillage et de l’Islam s’adressent aux femmes des sociétés d’aujourd’hui. Sociétés dans lesquelles il existe une large gamme de produits de maquillage, utilisés par la majorité des femmes… Les critiques portent sur le devoir de pudeur des femmes. Or, le verset qui correspond à ce devoir n’interdit pas du tout le port du maquillage !

« Dis aux croyantes (…) de ne montrer de leurs atours que ce qui paraît » (Sourate 24, verset 31).

La plupart des commentaires de ce verset sont sans appel : « ce qui paraît » est le visage et les mains, ce qui contredit toute interdiction du maquillage. De plus, une hadith rapporté par Ibn Battâl dit :

« les hommes ne doivent pas s’embellir le visage avec des substances colorées, ceci étant réservé aux femmes qui peuvent, elles, utiliser de telles substances pour se parfumer [légèrement] le visage et se l’embellir » (Fat’h ul-bârî, 10/449).

Le maquillage est aujourd’hui une norme

En vérité, aucune interdiction spécifique concernant le maquillage n’existe dans le Coran. Or, le maquillage existait, comme nous l’avons dit, depuis déjà plusieurs siècles… Aujourd’hui, alors que le maquillage est une norme adoptée par la majorité des femmes, voire considéré comme un art, les musulmanes revendiquent leur droit d’en profiter… sans atteindre à leur devoir de pudeur. C’est ce qu’expliquent de nombreuses musulmanes passionnées de cosmétiques et qui ont pris la parole sur des plateformes telles que YouTube : on se maquille d’abord pour soi.

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *