16 ans après le 11 septembre 2001, les théories du complot ont la vie dure

Seize ans après les attentats du 11 septembre 2001, les théories du complot ont la vie dure. La version officielle, selon laquelle ces attentats ont été perpétrés par l’organisation terroriste Al Qaida, continue d’être contestée, de façon plus ou moins farfelue. Tour d’horizon.

Le 11 septembre 2001, les tours jumelles du World Trade Center s’effondrent après avoir été heurtées par deux avions de ligne. Un autre avion s’écrase sur le Pentagone tandis qu’un quatrième s’écrase en rase campagne. Au total, 2 973 personnes sont mortes, ce qui fait de ces attentats les plus meurtriers de toute l’histoire.

Cet attentat a été revendiqué par l’organisation terroriste Al Qaïda, alors dirigée par Oussama Ben Laden, et l’enquête du FBI, aussi bien que les investigations approfondies menées par la Commission nationale sur les attaques terroristes contre les Etats-Unis, créée en 2002, ont conclu à un acte terroriste organisé et perpétré par des membres de l’organisation Al Qaïda.

Pourtant, très vite, de nombreuses personnes s’interrogent sur la version officielle, se fondant sur divers éléments troubles. Mais alors que certains se contentent d’émettre des doutes, d’autres considèrent qu’on leur ment carrément, voire que ces attentats ont été inventés de toute pièce dans un but précis… Seine ans après, ces théories du complot ont la vie très dure et continuent de prospérer sur Internet, où elles constituent l’un des sujets les plus populaires chez les conspirationnistes.

Ils savaient, ils ont laissé faire

L’une des premières « théories » à fleurir sur le web fut l’idée selon laquelle le gouvernement américain était au courant de l’imminence de l’attaque terroriste, mais ont laissé faire, afin de pouvoir engager leur « guerre contre le terrorisme » et justifier l’engagement militaire en Irak et en Afghanistan…

Le gouvernement américain et la CIA ont tout orchestré

La plupart des conspirationnistes ne s’arrêtent pas à dire que le gouvernement américain savait mais n’a rien fait. Ils estiment que c’est lui qui a tout organisé, avant d’accuser Al Qaïda. Là, il y a des variantes. Pour certains par exemple, Al Qaïda aussi serait une création directe des Etats-unis, via bien sûr la CIA. Et comme Israël n’est  jamais très loin dans ces théories, le Mossad – les services secrets israéliens – était lui aussi dans le coup, comme d’ailleurs tous les services de renseignement occidentaux, selon ces thèses.

En France, cette théorie du complot a été largement popularisée par Thierry Meyssan, le président du site conspirationniste Réseau Voltaire, dans un livre intitulé « L’efforyable imposture ». Pour Meyssan, le 11 septembre a été une mise en scène orchestrée par le complexe militaro-industriel…

Les adeptes du « nouvel ordre mondial »

L’idée, avec les adeptes de cette théorie, c’est qu’il y a un peu partout des agents de l’ombre qui complotent pour imposer un nouvel ordre mondial, conforme à leurs intérêts. Selon eux, le 11 septembre fut une mise en scène de plus destinée à intoxiquer la foule afin de servir des buts bien précis en faveur de l’instauration de ce fameux « nouvel ordre ». Certains, qui aiment réécrire l’histoire en fonction de leurs croyances, estiment que le 11 septembre faisait partie d’un agenda, secret bien sûr, remontant aux années 40…

Les explosifs dans les tours

C’est peut-être la théorie qui a le plus enthousiasmé les conspirationnistes de tout poil doutant de la version officielle. Selon eux, il est impossible que les tours jumelles se soient effondrées de cette façon, et donc, forcément, il devait y avoir des explosifs à l’intérieur des bâtiments. Un conspirationniste très populaire sur le web, Richard Cage, le fondateur du mouvement AE911Truth, a même prétendu démontrer la validité scientifique de cette théorie… avec des cartons empilés.


A l’appui de cette croyance, il y a le fait, soutiennent les conspirationnistes, que la troisième tour, « World Trade Center 7 », s’est effondrée elle aussi alors qu’elle n’a pas été percutée par un avion, la preuve, selon eux, que c’est bien des explosifs qui ont fait sauter les tours, et non les avions.

La version officielle explique que cette troisième tour s’est effondrée à cause d’un incendie, ce qui a été confirmé maintes fois, notamment par le site Bastion.net qui a démontré en images l’importance de l’incendie. Une nouvelle vidéo publiée en 2011 et un article du Daily Mail ont encore démontré que le WTC7 s’est bien effondré à cause d’un incendie, et non d’explosifs.

Les reptiliens

C’est une variante de la théorie du nouvel ordre mondial. Où plutôt une interprétation. Selon les adeptes de la théorie reptilienne, dont on a déjà parlé ici, ce sont des lézards d’apparence humaine, d’origine extraterrestre, qui auraient tout manigancé. Ils ont une preuve irréfutable : une ombre derrière George W. Bush qui est bien entendu la trace d’un reptilien…

De nombreux sites, comme Spicee, Bastion.netDebunking 911, Perles du 911 se sont donnés pour mission de démonter les « arguments » des conspirationnistes sur les attentats du 11 septembre. Hélas, celles-ci continuent de prospérer, alimentant d’autres théories du complot.

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *