« Information, le grand complot », le documentaire d’Arte qui nous alerte sur les fake news et le conspirationnisme

Ce documentaire diffusé sur Arte mène l’enquête sur les théories du complot et les fake news qui pullulent sur les réseaux sociaux. Il souligne à quel point la création de rumeurs et de fausses informations est facile à l’ère d’internet, et nous met en garde contre ses dangers.

Avec les réseaux sociaux, une quantité d’informations contradictoires, mal sourcées et difficiles à vérifier, circule, favorisant l’explosion des théories du complot. De groupes Facebook en sites Internet alarmistes, on apprend, preuves « irréfutables » à l’appui, que les attentats de « Charlie Hebdo » seraient l’œuvre des services secrets français, que les Twin Towers n’auraient jamais été percutées par des avions ou encore que les premiers pas de l’homme sur la Lune auraient été recréés en studio. Nous ne serions donc que des pantins naïfs manipulés par des puissances occultes, des « maîtres du monde » qui noyauteraient les médias et la société toute entière : Illuminati, francs-maçons, lobbies juifs ou encore laboratoires pharmaceutiques.

Marché de dupes

Pourquoi ces théories fantaisistes, voire simplistes, continuent-elles de proliférer ? Avons-nous besoin d’ennemis clairement définis pour mieux expliquer des réalités dont les causes nous dépassent, et mieux supporter la complexité du monde ? Comment sont fabriquées et diffusées ces « intox » qui nous parviennent via les réseaux sociaux, et que révèlent-elles de nous-mêmes et de notre époque ? Et surtout, qui profite de notre peur de l’inconnu ? En interrogeant théoriciens du complot, historiens, psychologues et spécialistes des réseaux sociaux – mais aussi rédacteurs professionnels de « fake news », entre Paris, New York et Skopje –, ce documentaire montre combien ces fausses informations sont faciles à produire et à assimiler. Un marché de dupes qui rappelle, plus que jamais, la nécessité d’aiguiser notre esprit critique.

(Source : Arte)

 

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *