Que signifie vraiment « Allah u Akbar » ?

Comment une expression prononcée des dizaines de fois par jour par la communauté musulmane peut-elle être réduite à un slogan de terreur et de haine ? Retour sur une expression à la signification détournée.

Quelle signification, quelles utilisations ?

« Allah u Akbar » signifie « Dieu est plus grand ». Cette formule s’appelle en arabe le « takbir », qui veut dire la « magnification » de Dieu. Elle définit la grandeur de dieu sur les autres divinités (en référence aux divinités polythéistes). Aux premiers temps de l’Islam, « Allah u Akbar » a aussi été un cri de guerre crié pendant les guerres. Cette utilisation guerrière de la formule remonte à bien longtemps et n’est plus d’actualité. Les djihadistes l’ont cependant reprise à leur compte pour mener leur propre guerre, y compris contre des populations musulmanes qui sont, rappelons-le, les premières victimes du terrorisme djihadiste. Ce détournement total de la formule ne doit cependant pas faire oublier que des millions de croyants la prononcent chaque jour dans le secret de leur âme et en faisant la prière. Son utilisation implique Dieu et sa prononciation doit donc être sincère, pure et innocente. Tout l’inverse de la finalité que lui donnent les djihadistes.

En effet, pour les musulmans, cette formule puissante a une multitude de significations. Elle est prononcée lorsqu’un croyant demande pardon, la guérison ou la paix, ou bien lorsqu’un événement merveilleux se produit, ou au contraire à la mort d’un proche pour rappeler la grandeur de Dieu. C’est une phrase de prière qui nous rappelle que, quelles que soient nos préoccupations, Dieu est plus grand qu’eux.

Un cri de guerre djihadiste ?

Hélas, les terroristes ont réussi à l’imposer, dans les pays occidentaux, comme un cri d »épouvante, annonciateur de la mort. Entendre quelqu’un crier « Allah u akbar » fait tressaillir et cette peur est bien entendu légitime compte tenu de l’horreur des actes commis. Mais cette perversion de la formule par les djihadistes ne doit pas faire oublier son sens premier, authentique, profond pour 99,9% des musulmans du monde entier.

En 2016, la princesse Ameera Al Taweel s’est efforcé, lors de l’Arab Media Forum, de rappeler le sens véritable de « Allah u Akbar », trop souvent associé au terrorisme.

 

En associant « Allah u Akbar » au terrorisme, nous permettons aux terroristes de prendre possession des mots de l’islam et de les détourner de leur sens véritable pour légitimer leurs actes ignobles. Or tuer au nom de l’islam, en proférant une formule comme « Allah u Akbar », ce n’est pas seulement un crime impardonnable, c’est aussi de l’hérésie.

 

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *