Une manifestation d’extrême droite interdite en France

La manifestation polonaise du 11 novembre aurait, semble-t-il, influencé certains partis d’extrême droite français à organiser un événement semblable.

« Nous sommes la génération de la fracture ethnique, de la faille 
totale du vivre ensemble et du métissage imposé »

Le groupe « Générations identitaires » est à l’initiative de ce projet. « Face aux islamistes : défendons l’Europe », voilà le slogan utilisé pour décrire le but de la manifestation. Des bus sont mis à disposition des sympathisants d’autres grandes villes françaises pour participer « au combat ». D’ailleurs sur la page Facebook de l’événement, Charles Martel, Jean de la Valette et Leonidas en sont les vedettes, les fameux héros de guerre repoussant les envahisseurs arabes, ottoman et perse.

« Nous avons cessé de croire que Kader pouvait être notre frère, 
la planète notre village et l’humanité notre famille »

La veille de la manifestation, ce vendredi 24 novembre, la préfecture a finalement décidé d’interdire la manifestation (après quelques jours d’hésitation) « afin d’éviter des affrontements violents et des troubles à l’ordre public qui peuvent en résulter ». Le préfet rajoute que la manifestation « est susceptible de rassembler des groupements violents appartenant à la mouvance de l’ultra-droite provenant aussi bien de la région parisienne, que de la province, ainsi que d’Allemagne, d’Autriche, d’Italie et du Royaume-Uni ».

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *