La plateforme « Seriously » aide à lutter contre les discours de haine en ligne

Lancée par le think tank Renaissance Numérique, la plateforme Seriously est un outil dédié à la lutte contre les discours de haine en ligne.

Face à des propos xénophobes, homophobes ou encore sexistes, on est souvent désemparé. C’est à ce problème que s’attaque Seriously, en apportant des arguments concrets face aux discours de haine.

Le projet Seriously a été imaginé au lendemain des attentats de janvier 2015, puis conçu par l’équipe de Renaissance Numérique, accompagné d’un groupe de chercheurs et d’associations (lutte contre l’homophobie, protection des droits humains…). Il est financé par le Fonds du 11 janvier ainsi que les plate-formes (FacebookGoogle et Twitter).

Comment répondre à des propos haineux ?

Lancée le 10 juillet, la plateforme se présente un peu comme un moteur de recherche, avec un barre de recherche au milieu permettant d’écrire le propos haineux, un commentaire par exemple, auquel on a été exposé.

 

Le principe de Seriously est de vous permettre de répondre à un propos haineux de façon constructive et positive. On peut directement copier-coller le propos auquel on a été exposé dans la barre de recherche, ou bien suivre un autre chemin sans le copier-coller. Dans les deux cas, Seriously nous guide pour que nous puissions qualifier le message (quel type de haine ?) de façon à obtenir la meilleure réponse. Il y a également beaucoup d’exemples et de chiffres, ainsi que des conseils pour faire face aux propos haineux.

La conception de la plateforme repose sur trois piliers : l’appel des victimes et témoins en complément des outils classiques de silgnalement des auteurs de propos haineux, l’apprentissage de la désescalade de la haine dans les échanges, et non l’invective croissante (appelée « troll » sur Internet) et l’implication et la responsabilisation individuelle des citoyens dans leurs cercles proches. Pour répondre à l’organisation structurée des auteurs de discours haineux, nous souhaitons mettre l’accent sur l’ampleur et la force de la multitude : la mobilisation citoyenne horizontale responsable.

 


Pacifier les échanges en ligne

L’un des objectifs majeurs de Seriously est de contribuer à pacifier les « changes en ligne. La « méthode Seriously » repose sur ne série de conseils. Ainsi, quand on dialogue sur les réseaux sociaux, il ne faut pas exprimer notre frustration mais essayer de comprendre l’autre, ne pas répondre pas sous le coup de l’émotion, ne pas hésiter à dire qu’un propos est choquant, privilégier l’humour, etc.

Selon Henri Isaac, le président de Renaissance numérique, à l’origine du projet : « Les associations militantes ont loupé le virage du numériqueNotre rôle n’est pas de se substituer à elles, mais de les équiper avec un outil. D’autant que, par ailleurs, l’approche légale nous semble insuffisante pour régler les problèmes dans cette zone grise. L’approche technique, par exemple celle des algorithmes de Facebook, ne suffit pas non plus à désamorcer la haine sur les réseaux sociaux. »

 

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *