Emmanuel Macron veut une loi pour censurer les fake news

Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé lors de ses voeux à la presse, mercredi 3 janvier, son intention de proposer une loi pour censurer les fake news.

Le chef de l’Etat a déclaré vouloir « faire évoluer notre dispositif juridique pour protéger la vie démocratique de ces fausses nouvelles ».

Emmanuel Macron a été l’une des principales victimes de l’avalanche de fake news qui ont émaillé la campagne présidentielle. Fin mai 2017, après son élection, il s’en était d’ailleurs pris sans ménagement à Russia Today – qui émet désormais en France – et Sputnik, deux organes de propagande de l’Etat russe, qu’il a accusé de diffuser de fausses informations.

Transparence accrue

Sans préciser à ce stade les contours précis de cette future loi contre les fake news, Emmanuel Macron a affirmé qu’en période électorale, « les plateformes se verront imposer des obligations de transparence accrue sur tous les contenus sponsorisés afin de rendre publique l’identité des annonceurs et de ceux qui les contrôlent, mais aussi de limiter les montants consacrés à ces contenus ».

« Lutter contre les tentatives de déstabilisation »

Le président a toutefois esquissé des pistes de réflexion pour le futur dispositif, qui pourrait notamment permettre de saisir le juge afin de censurer des fausses informations. De son côté, le CSA pourrait à l’avenir « lutter contre toute tentative de déstabilisation par des services de télévision contrôlés ou influencés par des Etats étrangers », a également indiqué Emmanuel Macron, dans une allusion à peine voilée à Russia Today et Sputnik.

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *