Pakistan : une fatwa interdit les attentats-suicides

1800 religieux musulmans pakistanais se sont réunis pour publier une directive islamique, appelée fatwa, afin de condamner les attentats suicides.

Une zone géographique sensible au terrorisme

Le Pakistan, ainsi que la région sud asiatique, sont depuis des années, des grandes victimes de la violence d’extrémistes religieux. L’utilisation d’attaques kamikazes y est fréquente. Les attentats-suicides, systématiquement condamnés par les hautes autorités religieuses et politiques, restent pour les fanatiques leur arme la plus efficace.

"Cette fatwa fournit une base solide pour la stabilité d'une 
société islamique modérée", écrit le président pakistanais Mamnoon 
Hussain.

Une fatwa pour lutter contre le terrorisme

Le gouvernement pakistanais est fréquemment accusé de ne pas être assez actif dans le démantèlement des cellules islamistes. Par ce texte, préparé par l’Université islamique internationale, Islamabad s’affirme en tant qu’acteur de la lutte contre le terrorisme.

Des fatwas interdisant ces actes terroristes existaient d’ores et déjà, mais c’est la première fois qu’autant de représentant religieux d’un même pays la signent.

Dans cette directive, les religieux définissent les attentats-suicides comme étant illicites (haram) et ajoutent, que ce sont des actes profanant les enseignements islamiques.

«Nous pouvons nous appuyer sur les recommandations de cette fatwa 
pour écrire une histoire nationale en endiguant le terrorisme tout 
en respectant les principes sacrés de l'islam» conclu le 
président pakistanais.

 

Source : The independent

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *