Afrin entre bombardements et fake news du web turc et arabophone

Depuis samedi, la Turquie a lancé une offensive sur la région d’Afrin, au nord de la Syrie. Des frappes légitimes pour se défendre et se protéger selon Ankara. C’est la milice kurde YPG qui en est la cible. Ces affrontements ont donné lieu à plusieurs fake news.

L’article a été rédigé et publié par « Les observateurs« .

« L’offensive turque a donné de l’imagination notamment aux internautes turcs et arabophones : plusieurs d’entre eux ont posté, sur Twitter, Facebook et YouTube notamment, des images impressionnantes… qui n’ont rien à voir avec la situation à Afrin. En collaboration avec notre partenaire turc Teyit.org,  en voici quelques exemples marquants

La télé pro-Erdogan présente des images de combats en Ukraine…

Les médias s’y sont aussi mis : ces images amateur ont été diffusées samedi 20 janvier par la chaîne privée de télévision A Haber, l’une des plus regardées en Turquie et connu pour ses positions pro-gouvernementales. Selon le présentateur, elles montreraient des échanges de tirs d’artillerie entre l’armée turque et les Unités de protection du peuple des YPG dans la région d’Afrin.

Sauf qu’il n’en est rien : ces mêmes images ont été diffusées sur YouTube en août 2014, et présentées comme montrant des accrochages entre les séparatistes pro-russes et les forces ukrainienne dans la région de Donetsk, dans le sud de l’Ukraine. Aucun rapport, donc, avec les récents combats à Afrin…

Selon le site Teyit.org, l’origine de ces images est même encore plus ancienne. Elle remonte à septembre 2012, et montre des manœuvres des forces armées russes dans la région du Caucase.

Un affrontement entre l’armée turque et les YPG… mais pas en 2018

Cette vidéo est également partagée sur plusieurs comptes YouTube turques et arabophones depuis dimanche 21 janvier. Selon les internautes, il s’agirait d’avions de chasse turque en train de bombarder des cibles kurdes dans la région d’Afrin.

Après une recherche inversée sur YouTube Data Viewer, nous avons retrouvé la même vidéo… postée en octobre 2016. Diffusée par l’agence de presse turque DHA, ces images ont été filmées lors de l’opération « Bouclier de l’Euphrate », une offensive menée par l’armée turque et des groupes rebelles syriens contre les YPG et l’organisation État islamique en février et mars 2016.

Une escadre hollandaise au-dessus d’Afrin ?

Toujours dans les airs, cette vidéo tournée depuis le cockpit d’un F16 a été mise en ligne sur plusieurs comptes YouTube depuis dimanche, où elle est présentée comme celle d’une escadre d’avions de chasse turcs au cours d’une mission de bombardement sur Afrin.

Une simple recherche sur l’outil YouTube Data Viewer, qui permet de retrouver les occurrences d’une vidéo déjà postée sur YouTube, permet de voir que ces images ont été filmées le 30 avril 2013… Sans les voix en turc, qui ont donc été rajoutées pour tenter de sciemment manipuler les personnes regardant la vidéo. Alors que la scène se déroule bien loin de la Syrie, puisqu’il s’agit d’une parade de l’aviation hollandaise organisée à l’occasion de l’intronisation du roi Willem-Alexandre

Des soldats russes ou des membres du Hezbollah ?

Cette photo a été partagée par plusieurs twittos depuis samedi. Ils affirment qu’elle montre des soldats russes faits prisonniers par les YPG dans la région d’Afrin.

Là aussi, on retrouve rapidement l’originale via une recherche sur Google images : ce sont en fait des membres du Hezbollah libanais faits prisonniers par un groupe de rebelles syriens dans la province d’Alep, et c’est en février 2015. »

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *