« Punish a Muslim Day » : un appel à la violence contre les concitoyens musulmans

En Grande-Bretagne, des lettres anonymes appelant à perpétrer des pogroms contre des musulmans circulent.

Alors qu’en France la journée du 3 avril 2018 est synonyme de grève des cheminots, chez nos voisins de l’autre côté de la Manche elle prend une tournure plus sombre. Nommée «Punish a Muslim Day » en français journée « punir un musulman » elle se veut comme une journée punitive à l’encontre des musulmans britanniques. Chaque acte de violence rapporte un certain nombre de points, le vainqueur est celui qui a récolté le plus de points.

La lettre que plusieurs familles musulmanes vivant à Londres, Leicester ou encore Cardiff ont reçu, commence par l’extrait suivant :

« They have hurt you, they have made your loved ones suffer. They have caused you pain and heartache. What are you going to about it? »

Qu’on peut traduire par :

Ils vous ont blessés, ils ont fait souffrir vos familles. Ils vous ont causés douleur et chagrin. Qu’allez-vous faire ?

Le paragraphe appelant à la haine se termine par : Do not be a sheep, littéralement ne soyez pas un mouton !

La lettre s’accompagne d’un tableau répertoriant toutes les actions qu’il est possible de mener à l’encontre des musulmans. Ces actions sont classés par ordre de « gravité », plus tu blesses un musulman plus tu gagnes de points. Le summum est l’attaque de la Mecque grâce à une bombe atomique, ridicule certes mais bien réelle.

Nous vous avons traduit le tableau des récompenses :

 

Récompenses (en points)

Actions à mener

10 points

Agresser verbalement un musulman

25 points

Arracher le hijab d’une “femme” musulmane

50 points

Jeter de l’acide au visage d’un musulman

100 points

Battre un musulman

250 points

Torturer un musulman 

500 points

Charcuter un musulman (avec un fusil, un couteau, un véhicule ou autrement)

1 000 points

Incendier ou faire exploser une bombe contre une mosquée

2 500 points

Détruire par l’arme nucléaire La Mecque

 

 

 

 

 

En réaction, un autre mouvement a pris forme, c’est le « love a Muslim Day ». L’organisation Citizens UK décide de former une chaine autour d’une mosquée de Newcastle pour apporter leur soutien à leurs concitoyens musulmans. À l’instar de la haine, ils veulent répandre de l’amour.

 

Pour aller plus loi : The Guardian 

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *