1 commentaire sur 10 est un message de haine

Dans une actualité toujours plus propice à la diffusion de fake news, la société Netino by Webhelp a analysé des milliers de commentaires publics sur 24 pages Facebook de grands médias français. S’il est sujet à critique, ce rapport dessine néanmoins un début de cartographie des propos haineux en ligne.

Les résultats de ce rapports sont significatifs, un commentaire sur dix est un message de haine. Dans cette vaste catégorie de « haine », Netino by Webhelp a relevé plusieurs sous catégories de propos haineux.

En tête de liste ce qu’ils appellent « agressivité générique » (45,2%), c’est-à-dire des messages agressifs sans cible particulière. Viennent en suite les personnalités publiques ou politiques (31,8%), l’origine ethnique et la couleur de peau (6,5),  discriminations sociales (5,5), appartenance religieuse (3,5) et enfin sexisme (1,6).

Il n’est pas aisé de trouver la cause de tant de haine, peut-être l’anonymat qui permet de s’exprimer en se sentant relativement en »sécurité », peut-être aussi l’espace que les réseaux sociaux créent qui efface la frontière entre espace public et privé… En tout cas, la question reste finalement ouverte.

Pour en savoir plus sur le rapport c’est ici 

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *