Vivons-nous tous à moins de 15 minutes d’une bombe nucléaire ?

Une vidéo tirée d’un blog complotiste américain est récemment venue raviver le débat sur la question nucléaire en France. La prolifération de l’arme nucléaire ferait vivre chaque français à moins de 15 minutes d’une ogive nucléaire, soit à proximité immédiate de nos lieux d’habitation. Problème, cette information, reprise par le site complotiste Wikistrike, est complètement fausse.

 

Selon les présentateurs de « Real Life Lore », auteurs de cette vidéo, une multitude de munitions nucléaires seraient stockées à proximité immédiate de grandes villes, dans le monde entier, des  Etats-Unis à la Russie, en passant par la Chine et l’Inde. La France ne serait pas épargnée. De nombreuses bombes nucléaires seraient ainsi enfouies à proximité de nos habitations, dans un rayon de 15 minutes. Sauf que ce calcul ne tient pas la route, la France ne disposant tout simplement pas d’un arsenal nucléaire suffisant pour quadriller l’ensemble du territoire de cette façon.

 

Au nom de la transparence, le Président de la République, François Hollande, a en effet dévoilé en février 2015 la composition du parc nucléaire français. La France dispose en tout et pour tout de trois lots de 16 missiles portés par sous-marins et de 54 missiles pouvant équiper des avions de combat. Quelques années plus tôt, son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, avait, quant à lui, dévoilé le volume total du stock de têtes nucléaires français, qui s’élèverait à 300.

 

Alors, quel est l’intérêt de diffuser une vidéo telle que celle-ci ? Tout simplement de présenter l’État français comme sécuritaire et totalitaire, gouvernant au détriment de la liberté et de la sécurité de ses citoyens. S’il est vrai que l’idée de vivre dans des maisons construites sur un lit de missiles nucléaires ne fait pas rêver les français, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Il est en effet mathématiquement impossible que chaque français habite à moins de 15 minutes d’un missile nucléaire, alors que la France ne possède que 300 missiles.

 

Par ailleurs, on ne sait bien sûr pas où sont localisées les têtes nucléaires françaises. En toute logique, la France ne souhaite pas lever la totalité du secret portant sur sa force de dissuasion nucléaire, composante essentielle de sa politique de sécurité nationale depuis la présidence du général de Gaulle. Il serait en effet préjudiciable à la politique de défense française d’indiquer à nos potentiels ennemis la localisation de ces armes, essentielles dans la prévention de potentielles menaces étrangères.

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.