Macron victime de l’antisémitisme de la fachosphère

Une infographie provenant de la fachosphère intitulée “la vérité sur la galaxie Macron” a été reprise sur Twitter par Les Républicains. Sur cette infographie figurent plusieurs élus et personnalités ayant apporté leur soutien au candidat d’ “En Marche”. Parmi eux : Robert Hue, Bertrand Delanoë, François Bayrou, Jacques Attali ou encore Robert Hue.

Sur cette infographie, Emmanuel Macron apparait avec un haut de forme, arbore un coupe-cigare en forme de faucille communiste, et possède un nez crochu… Sont dans cette caricature réunis tous les symboles de la propagande antisémite des années 30, comme l’ont d’ailleurs relevé tout de suite les responsables d’ “En Marche” :

 

Macron représenté ainsi, c’est la vieille idée du complot juif qui refait surface, lorsque les pires antisémites qui sévissaient dans les années 20 et 30, à l’image d’Edouard Drumont, le fondateur de la sinistre Ligue antisémitique de France. A cette époque, les adeptes du “complot juif” estimaient alors que les juifs, mondialistes et apatrides (c’est la vieille idée du “juif errant”) avaient engendré le capitalisme et le communisme. Déjà, dans la “littérature” antisémite, la banque Rothschild faisait figure de symbole. Ce sont exactement ces codes que reprend la caricature diffusé par Les Républicains.

En vérité, cette caricature sur Emmanuel Macron tweetée par LR ne provient pas directement des Républicains. Elle est l’oeuvre du caricaturiste maison Xav et intitulée “Macron accueille un communiste !”. Par le passé, comme le précise l’Obs, ce dessinateur a régulièrement caricaturé Emmanuel Macron coiffé d’un chapeau haut-de-forme et avec un nez légèrement crochu.

Sous le feu des critiques, les responsables des Républicains ont retiré le dessin et présenté leurs excuses. «Conscient que la caricature d’Emmanuel Macron que le compte Twitter des Républicains avait diffusée et retirée sur les réseaux sociaux a pu être mal interprétée, je tiens, au nom de tous les Républicains, à présenter mes excuses à ceux qui ont pu être blessés ou choqués», a ainsi déclaré le secrétaire général du parti LR Bernard Accoyer. Dont acte.

L’avocat Jean-Pierre Mignard, soutien d’Emmanuel Macron, a, lui, décidé de ne pas laisser passer cela et s’est déclaré dimanche soir prêt à engager des poursuites judiciaires, pour incitation à la haine raciale.

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.