Les enfants-soldats de Daech

C’est sans doute l’une des pratiques les plus atroces de l’organisation terroriste Daech : l’asservissement, l’endoctrinement et l’exploitation des enfants pour commettre des crimes ou devenir esclaves sexuels. Certains n’y survivront pas. D’autres si, mais à quel prix…

Ils ont 12 ou 13 ans, mais parfois beaucoup moins. Sur les vidéos de propagande de Daech, on les voit poser fièrement, le regard dur, un rictus vissé au coin de la bouche, à côté d’un cadavre qu’ils viennent d’exécuter. Ces vidéos font le tour du monde et servent la propagande de l’organisation terroriste.

Eux, ce sont des enfants-soldats, des gamins capturés, puis endoctrinés et entraînés pour faire la guerre, et bien plus que ça.

Derrière ce terme générique ‘enfant-soldat’, se cache une dure réalité. Qu’ils soient témoins des conflits ou forcés d’y prendre part, ces enfants et adolescents sont avant tout des victimes : réduits à la servilité, violentés, abusés sexuellement, exploités, blessés…”, écrit l’Unicef dans un communiqué.

Dans cette vidéo de France 24, le journaliste Wassim Nasr explique pourquoi Daech met en avant ces enfants soldats.

Un reportage – glaçant – d’Envoyé Spécial montre comment ces enfants, surnommés les “lionceaux du califat”, sont embrigadés et exploités par Daech. Souvent issus des minorités, ces enfants sont entraînés pour devenir djihadistes. Quant aux petites filles, elles sont vendues ou échangées sur un marché aux esclaves au cœur du territoire contrôlé par l’organisation terroriste.

 

Par ouimaisnon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.