De plus en plus d’élèves citent des “fake news” dans leurs travaux

De plus en plus d’élèves citent de fausses informations (“fake news”) dans leurs travaux, révèle une enquête menée dans les écoles britanniques.

Selon un sondage réalisé par un syndicat enseignant, plus d’un tiers des enseignants britanniques affirment que leurs élèves ont cité de fausses informations trouvées sur internet, rapporte The Independent.

Le secrétaire général de ce syndicat, Chris Keates, a déclaré que ce phénomène était “inquiétant” et révèle le pouvoir d’influence que les acteurs du web ont sur l’opinion publique, en particulier les jeunes.

De plus en plus de voix s’élèvent, en Angleterre et ailleurs, pour que les acteurs du web, en particulier Google et Facebook, prennent leurs responsabilités.

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.