Les fake news de Vanessa Burggraf face à Najat Vallaud-Belkacem

Atmosphère tendue samedi soir sur le plateau de l’émission “On n’est pas couché”. La journaliste Vanessa Burggraf accuse Najat Vallaud-Belkacem, d’avoir mené une réforme de l’orthographe… qui n’a jamais eu lieu. Une “fake news”, qui n’est d’ailleurs pas la première propagée par la journaliste.

Enorme bourde de Vanessa Burggraf qui, de toute évidence, n’avait pas préparé correctement son interview de l’ancienne ministre de l’Education nationale. L’interrogeant sur une prétendue “réforme de l’orthographe”, la journaliste s’est lancée dans une peu convaincante tentative d’explication en s’appuyant sur l’exemple de… l’école de sa fille. Face à elle, Najat Vallaud Belkacem bondit, furieuse : “C’est une fake news, vous vous rendez compte ?”


Najat Vallaud-Belkacem à Vanessa Burgraff… par puremedias

Au lieu de rectifier son erreur, Vanessa Burggraf enfonce le clou :  “C’est une catastrophe aujourd’hui, les enfants avec l’orthographe. Un enfant sur quatre ne sait pas lire et écrire à l’entrée en 6e”, fulmine Burggraf, avant d’asséner, sûre d’elle : “La réforme de l’orthographe, ça m’a atterré !” Et d’expliquer que dans l’école de sa fille, donc, les professeurs suppriment les tirets ou bien demandent à ce que “oignon” soit écrit “ognon”.

“Vous êtes journaliste et vous relayez ça ?”

Sous le choc, Najat Vallaud Belkacem veut s’arrêter là. “Je n’en rajoute pas, je ne veux pas vous mettre en difficulté. On va oublier cette discussion”, dit-elle. Sauf la journaliste continue : “Donc tout ça, c’était un mensonge ?” “Mais évidemment !”, rétorque Najat Vallaud-Belkacem, stupéfaite par la mauvaise foi de Vanessa Burggraf. “Tout comme je n’ai pas imposé l’apprentissage obligatoire de l’arabe au CP ! Vous y avez aussi cru ?”, ajoute-t-elle. “Ça fait trois ans que je suis sujette à tous les fake news, à tous les mensonges, toutes les insanités de la terre. Et vous, vous êtes journaliste, et vous tombez dedans, et vous relayez ça ! Mais vous comprenez que je suis furieuse !”

Une réforme de l’orthographe qui date de… 1990

En effet, ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem n’a jamais conduit de réforme de l’orthographe.Vanessa Burggraf, visiblement mal informée, évoque en réalité une réforme de l’orthographe adoptée en 1990 qui vise à proposer deux orthographes (dont une simplifiée) pour environ 2000 mots. Najat Vallaud Belkacem n’a rien à voir avec cette réforme, ce qu’aurait du savoir la jorunaliste de Laurent Ruquier, a fortiori dans une émission du service public.

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.