Non, la Nasa n’a pas une colonie d’enfants esclaves sur Mars

L’agence spatiale a dû démentir une rumeur selon laquelle elle aurait kidnappé des enfants, les auraient réduits en esclavage et envoyés sur Mars. Une rumeur lancée, une fois de plus, par la star du complotisme US, Alex Jones.

Alex Jones, sur le plateau de sa webTV, “Infowars”

“Il y a une colonie sur Mars peuplée d’enfants enlevés et envoyés dans l’espace lors d’un voyage qui a duré 20 ans. Une fois sur Mars, ces derniers n’ont eu d’autre alternative que de devenir des esclaves de la colonie”.  Non, ce n’est pas le synopsis d’une nouvelle bande dessinée, mais des propos tenus jeudi dernier dans l’émission radio conspirationniste la plus célèbre des US, le “Alex Jones Show” (retransmise sur la chaîne Youtube du même nom).

Jeudi donc, l’émission accueillait un certain Robert David Steel, l’auteur de ces propos hallucinants. Paroles confortées par son présentateur, Alex Jones, qui acquiesce : “90% des missions de la Nasa sont secrètes, si seulement les gens savaient ce qu’il se passait vraiment…”. Visionnée plus de 150 000 fois sur la Youtube, la séquence a contraint la Nasa elle-même à démentir : “Il n’y a pas d’humains sur Mars, il y a juste des rovers actifs sur Mars”, a déclaré le porte-parole de l’agence.

Alex Jones, 43 ans, est également l’auteur du site conspirationniste Infowars… et un proche de Donald Trump. Il s’est trouvé mêlé à plusieurs controverses à cause des théories conspirationnistes qu’il diffuse. Il a par exemple déclaré que le massacre de l’école primaire Sandy Hook en 2012, n’était qu’une mise en scène de Barack Obama associé au gouvernement mondial pour mettre en place un contrôle des armes.

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.