En Australie, aucune ville n’a interdit bikini et porc sur ses plages

La photo d’un panneau a été diffusée puis partagée massivement sur les réseaux sociaux. Ce panneau interdirait alcool et porc sur ses plages.

Australie, 26 janvier, jour de fête nationale, une photo tweetée par des comptes d’extrême droite fait le tour des réseaux sociaux nationaux puis se propage sur le reste de la planète connectée. Elle suscite rapidement l’indignation de beaucoup d’australiens mais aussi de tous les extrémistes du reste du monde.  La photo est partagée massivement sans que personne ne s’interroge sur sa provenance.

Le prétendu panneau interdisant l’alcool, le porc, les chiens et les bikinis sur une plage de la « City of Greater Melbourne » serait à l’initiative de l’intercommunalité City of Greater Melbourne et du conseil suprême musulman de Victoria.

Le panneau est en réalité un montage photo diffusé par des comptes Twitter de l’extrême droite australienne. La ville de Melbourne a démenti la véracité de ces propos, l’existence de ce panneau et  a indiqué ne pas « compter de plage sur son territoire ». Pour finir, la « City of Greater Melbourne » n’existe pas, son nom d’intercommunalité est Greater Melbourne, et le “Supreme Islamic Council of Victoria” est également une pure invention.

Mais la fake image a tout de même convaincu des internautes qui se sont empressés de dénoncer « une islamisation du monde ». C’était presque réussi.

Source : Les décodeurs

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.