Un atelier “Sens critique” à la Grande mosquée de Cergy-Pontoise

Samedi 10 novembre, à la Grande mosquée de Cergy-Pontoise, l’association Civic Fab a organisé une séance de projection des courts-métrages réalisés par les élèves de l’Institut En-Nour dans le cadre du projet “Sens critique”.

Les ateliers “Sens critique” visent à sensibiliser des jeunes à l’esprit critique à travers une démarche ludique et créative centrée sur la vidéo. Durant 5 séances, des groupes de jeunes sont accompagnés par des professionnels de l’image afin de réaliser une courte vidéo sur une thématique choisie par les organisateurs, en lien avec leurs partenaires.

Après un premier atelier mis en place avec des collégiens parisiens de Buffon (15ème) et de Pierre et Marie Curie (18ème) autour du thème de la rumeur, notre association Civic Fab, en partenariat avec l’institut En-Nour a déployé un nouvel atelier durant les vacances de la Toussaint, cette fois autour du thème du “djihad du coeur”, au sein de la Grande mosquée de Cergy.

Durant deux semaines, les élèves – âgés de 11 à 17 ans – ont travaillé sur la notion de djihad et, accompagnés par une équipe de scénaristes et de réalisateurs, ils ont réalisé eux-mêmes intégralement plusieurs courts-métrages, de l’écriture au montage en passant par le tournage.

Déconstruire les stéréotypes

Sur le fond, l’idée était de déconstruire les stéréotypes entourant la notion de djihad, et de montrer que, loin d’être un encouragement à la violence, le véritable djihad – qui signifie l’effort en arabe – consiste au contraire à maîtriser ses pulsions, et à faire preuve d’amour et de générosité envers autrui.

Ci-dessous le teaser de la série de courts-métrages réalisée par les élèves, avec en vedette Youssef, qui a révélé ses talents d’acteurs !

Au final, les vidéos réalisées par les élèves mettent toutes en récit, à travers de courtes histoires, cette interprétation du djihad, à partir d’un hadith du Prophète expliquant à ses compagnons quel est, justement, le sens de cette notion. La première séance vise à donner quelques clés élémentaires de définition de l’esprit critique et de les mettre en pratique à travers la thématique choisie, puis les élèves sont invités à réfléchir au message qu’ils veulent diffuser à travers leurs vidéos et à construire une histoire. La deuxième séance est consacrée à l’écriture du scénario, la troisième et la quatrième séances sont dévolues au tournage – le moment préféré des élèves ! La dernière séance est, elle, consacrée au montage de la vidéo. La séance finale rassemble l’ensemble des élèves ainsi que les partenaires du projets mais, surtout, mobilise les parents qui sont invités à la projection.

Cette ultime rencontre vise à valoriser le travail des élèves auprès de leurs parents, mais aussi à assurer une discussion intergénérationnelle sur les sujets traités. La projection qui a eu lieu samedi 10 novembre à la mosquée de Cergy a ainsi rassemblé tous les parents d’élèves et, à partir des vidéos diffusées, permis de nouer une passionnante discussion qui, c’est certain, se poursuivra une fois rentrés à la maison !

 

Par La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.