Al Razi, père de la médecine moderne

Video

Père de la médecine moderne et philosophe libre-penseur, Al Razi est une figure à part. Au Xe siècle, il défendait déjà la liberté de pensée, la démocratie et l’égalité mais aussi le bien-être animal.

Médecin-chef de l’hôpital de Bagdad, Al Razi a révolutionné l’exercice de la médecine. Il introduisit des pratiques radicalement nouvelles dans le soin des patients et la formation des médecins. C’est le premier à ausculter systématiquement les patients pour établir un diagnostic. Il décida également d’associer les étudiants en formation aux consultations. Chaque patient était d’abord examiné par un étudiant avant d’être examiné par le maître.  Cette pédagogie est au cœur de l’organisation hospitalière contemporaine.

Bien avant la découverte des virus et des bactéries, Al Razi comprend l’importance de l’hygiène. La légende raconte que pour choisir l’emplacement de l’hôpital de Bagdad, il aurait fait suspendre des morceaux de viande dans différents lieux de la ville et aurait choisi celui où la viande se décomposait le moins vite.

Al Razi est aussi le fondateur de la médecine préventive. Il porte une grande attention à la diététique et à l’hygiène de vie de ses patients. Dans un livre de médecine à destination du grand public, il conseille de pratiquer une activité physique et d’éviter les excès de nourriture pour rester en bonne santé.

Alchimiste de formation, Razi introduit de nouveaux traitements. Il développe par exemple des crèmes à base de mercure, ancêtre du mercurochrome, célèbre désinfectant rouge.

En plus de ses activités médicales, Al Razi est aussi philosophe. Dans La Médecine spirituelle, il fait l’éloge de la raison, de la liberté de pensée et de la démocratie. Fervent défenseur de l’égalité et humaniste, il proclame que tout être humain est doué de raison et prône l’éducation pour tous. Dans ce livre, Razi s’intéresse aussi au bien-être animal et encourage à adopter une alimentation végétarienne. Très critiqué à son époque, la philosophie de Razi sera redécouverte au XXème siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.