“On s’parle” avec Mahdi Tahar

Video

Les enseignements fondamentaux religieux qui nous sont transmis dés l’enfance, bien qu’ils soient divers et nombreux, nous laissent parfois avec des doutes quant à la marche à suivre. Que faire lorsque par exemple deux enseignements semblent se contredire ? C’est le cas dans l’exemple sur lequel nous avons discuté avec l’imam Mahdi Tahar. Est-il possible, en tant que musulman, d’utiliser un médicament comportant des substances illicites pour se soigner ?

 

Pour en savoir plus : Civic_fab 

 

“On s’parle” sur l’amour dans le judaïsme

Video

Dans le cadre de sa série “On s’parle” sur le dialogue entre les religions, Civic Fab lance un premier épisode sur la place de l’amour dans le judaïsme.

Pour le rabbin Yann Boissière, du Mouvement Juif Libéral de France (MJLF), “l’amour est au coeur du judaïsme” et s’exprime à la fois à l’égard de Dieu et entre les Hommes. “On n’atteint Dieu que quand on commence à aimer son prochain”, explique-t-il.

 

Une mosquée libérale à Paris

Video

Une mosquée libérale ? C’est le projet porté par deux français de confession musulmane, Kahina Bahloul et Faker Korchane. Les deux islamologue sont insatisfaits de l’organisation actuelle de leur culte et décident d’y remédier. Si elle voit le jour, cette mosquée accueillerait femmes (voilées ou non) et hommes dans une même pièce pour prier. Les prêches, en français, seraient alors dispensés alternativement par des imams des deux sexes.

 

Pour en savoir plus LeMonde 

70ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits Humains

Video

Document clé dans l’histoire des droits de l’homme, la Déclaration Universelle des Droits Humains, fête aujourd’hui ses 70 ans. Retour sur un texte fondateur, mais peu contraignant et par conséquent allègrement transgressé par certains.

Le 10 décembre 1948, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (nous préférerons dire Humains) à l’unanimité. Document qui énonce pour la première fois les droits fondamentaux des êtres humains, il est rédigé par un ensemble de représentants de toutes les régions du monde.

Cette déclaration comme son nom l’indique est universelle. On entend par là qu’elle est applicable à tout individu dans le monde. Si elle n’a pas valeur contraignante, elle est néanmoins à l’origine de nombreux traités juridiques qui eux sont contraignants. Elle joue donc un rôle important dans la promotion et l’instauration des normes juridiques internationales en ce qui concerne les droits humains.

Elle énonce une trentaine de droits et libertés tels que la liberté d’expression, l’éducation, la non-soumission à l’esclavage ou encore le droit à la vie, à la santé ou à un logement convenable. La vidéo qui suit, revient sur le rôle majeur qu’a joué la DUDH et les manquements qui en résultent aujourd’hui, soit 70 ans après sont adoption.

 

 

Éducation sexuelle : pas de séance de masturbation à l’école

Video

L’annonce de Marlène Schiappa concernant la circulaire qu’elle comptait publier pour faire appliquer la loi de 2001 relative à l’éducation sexuelle dans les établissements scolaires, a soulevé un tollé.

L’été durant, mille et une intox sont partagées : certains évoquent des cours de masturbation et d’homosexualité dès l’école primaire d’autres pensent savoir que, les-dits cours, concernent aussi les enfants à partir de 4 ans. Des vidéos sont partagées par milliers, des tracts circulent, des défenseurs de la moralité et de la sauvegarde de l’innocence des enfants sont désignés. Le programme sur l’éducation sexuelle fait décidément beaucoup de bruit !

Les “anti” éducation sexuelle, vont jouer sur la confusion entre recommandations de l’OMS et programme national d’éducation sexuelle pour répandre leurs intox.

Qu’est ce que le rapport de l’OMS ? 

Datant de 2008, ce sont des recommandations de l’UE pour ses États membres qui n’ont pas valeur de contrainte.De fait, c’est un rapport qui recommande d’éduquer à la sexualité dès le plus jeune âge. Dans ce rapport, accessible au format PDF en français, on peut lire qu’il faut informer sur« le plaisir et la satisfaction liés au toucher de son propre corps, la masturbation enfantine précoce » pour la tranche d’âge de 0 à 4 ans.

Et le programme national sur l’éducation nationale ? 

Une loi existe depuis 2001 et impose l’organisation de trois cours d’éducation sexuelle annuels en primaire, collège et lycée. Les récentes déclarations du ministre de l’Éducation nationale et de la chargée de l’égalité hommes/femmes demandent simplement une application plu stricte de cette loi. Aucun cours d’éducation sexuelle n’est prévu à la maternelle. Il n’y a pas non plus de cours de masturbation chez les plus grands (primaires, collèges ou lycée).

Michel Blanquer, le ministre de l’éducation nationale de préciser

 

 

Que dit vraiment le programme de l’Éducation nationale ? 

En ce qui concerne l’école primaire :

« À ce niveau d’âge, il ne s’agit pas d’une éducation explicite à la sexualité. Au regard des programmes d’enseignement, plusieurs thématiques peuvent constituer un objet d’étude, en prenant en compte l’âge des élèves :

  • l’étude et le respect du corps

  • le respect de soi et des autres

  • la notion d’intimité et de respect de la vie privée

  • le droit à la sécurité et à la protection

  • les différences morphologiques (homme, femme, garçon, fille)

  • la description et l’identification des changements du corps, particulièrement au moment de la puberté

  • la reproduction des êtres vivants

  • l’égalité entre les filles et les garçons

  • la prévention des violences sexistes et sexuelles. »

Au collège et au lycée on abordera :

« Liberté, responsabilité et respect face aux choix personnels (réseaux sociaux, Internet, cyberharcèlement, pornographie, etc.), valeurs et normes, impact des stéréotypes et rôles sexués, prévention des violences sexistes et sexuelles, égalité filles-garçons, contraception, prévention des grossesses précoces non désirées, IST et VIH-sida, orientations sexuelles, respect de son corps et de celui de l’autre, etc. »

Alors que les esprits commencent à peine à se calmer se calmer certains se félicitent de  dur combat qu’ils ont mené pour protéger la moralité des enfants :

Ultra droite : entre opération com et actions antimigrants

Video

Génération identitaire : qui est ce groupuscule d’ultra droite qui s’est constitué en milice salvatrice des frontières nationales en s’attaquant aux migrants qui traverses les Alpes ?

 

Boris Le lay: le troll breton qui répand sa haine raciste en ligne

Video

Le troll breton Le Lay Boris, condamné pour racisme jouit d’une large audience en tant que blogueur mais aussi sur les réseaux sociaux. Résidant au Japon, il reste introuvable malgré le mandat d’arrêt international émis contre lui.

Mieux qu’une théorie du complot, il y a Cambridge Analytica.

Video

Facebook a admis que les données personnelles de ses utilisateurs se sont retrouvées entre les mains du cabinet d’analyse Cambridge Analytica au service de Trump. Grace à ces données, le cabinet a pu concevoir un logiciel capable d’anticiper et d’influencer les choix des électeurs (informations ciblées, rumeurs, fausses informations, complot…).

 

Pour aller plus loin : Latribune.fr

 

Fake News : censurée “la femme grillagée” de Pierre Perret ?

Video

Depuis 2011, les sites d’extrême droite propagent une rumeur selon laquelle, la chanson “Femme grillagée” de Pierre Perret serait censuré par les médias mainstream. Malgré le démenti du chanteur, cette fake news est réactivée régulièrement.

Les milices d’extrême droite s’attaquent aux étudiants

Video

Alors que depuis des semaines étudiants et professeurs se mobilisent contre la loi ORE en occupant les universités, des milices d’extrême droite ; parfois avec l’aval des doyens, s’attaquent à eux.